À la rencontre des lauréates et lauréats

Mer, 2017-06-14 08:24 -- Dominic Tremblay
Si vous avez manqué le déjeuner « À la rencontre des lauréates et des lauréats » pendant l’Expo-sciences pancanadienne, voici un résumé de l’entrevue avec les trois lauréats des Prix platine.
 
Le Prix du meilleur projet et le Prix platine dans la catégorie sénior ont été décernés à Colette Benko, une élève de 11e année de Calgary (Alberta). Son projet a permis d’établir une nouvelle utilisation d’un médicament déjà existant pour traiter efficacement le neuroblastome, un cancer infantile mortel.

 

En plus de l’expo-sciences, que fais-tu dans tes temps libres? Je pratique surtout des sports. J’aime bien l’aviron et le ski de fond.
 
Quels défis as-tu rencontrés lors de la réalisation de ton projet ? J'ai eu beaucoup de difficulté avec les lignes cellulaires. Parfois, j'avais trop de cellules ou trop de médicaments. C’était vraiment difficile d'essayer d’obtenir le bon équilibre. Mais, quand j'ai finalement vu mes premiers résultats positifs, c'était incroyable! 
 
As-tu des conseils pour les élèves qui souhaitent démarrer un projet d’expo-sciences? Ma suggestion serait de commencer par quelque chose qui t’intéresse vraiment, sinon tu n’auras pas le goût de constamment travailler à ton projet. Par exemple, un de mes premiers projets consistait à déterminer la meilleure farine à utiliser pour faire des petits gâteaux. Même si ça ne semble pas être une grande question d’envergure, à l'époque, c'était une question à laquelle je voulais vraiment trouver une réponse. Donc, commence par les fondements de la méthode scientifique pour bâtir des connaissances de base sur un sujet qui te passionne. 
 
Le Prix platine dans la catégorie intermédiaire a été décerné à Crystal Radinski, une élève de 10e année de Calgary (Alberta). Son projet a comparé les cerveaux de gens en santé aux cerveaux de patients atteints de la maladie d’Alzheimer pour concevoir de meilleures techniques de diagnostic en utilisant les technologies actuelles (EEG). 
 
En plus de l’expo-sciences, que fais-tu dans tes temps libres? J’adore les sports équestres, plus particulièrement le saut d’obstacles. Je donne aussi des cours d’espagnol. 
 
Quels défis as-tu rencontrés lors de la réalisation de ton projet ? En raison du long processus lié à l’éthique pour travailler avec des patients, j’avais trop hâte d’entreprendre mon projet pour obtenir des résultats. J’ai dû attendre deux mois et passer à travers plusieurs étapes avant d’obtenir l’approbation pour commencer mon projet.
 
Qu’as-tu appris de ta participation à l’expo-sciences? Je crois que la curiosité n'a pas d'âge. Personne ne peut te dire que tu ne peux pas accomplir quelque chose. Tu dois croire en tes capacités et te dépasser pour avoir du succès. 
 
As-tu des conseils pour les élèves qui souhaitent démarrer un projet d’expo-sciences ? De réaliser qu'il y a une différence entre aimer un sujet et avoir de l’expertise dans ce domaine. Si un sujet vous passionne, tu peux repousser les limites et tenter de comprendre ce sujet à fond. Je pense que même les élèves plus jeunes devraient essayer de se dépasser en explorant des sujets qui les passionnent et trouver des problèmes qu’ils peuvent résoudre.
 
Le Prix platine dans la catégorie junior a été décerné à Danish Mahmood, un élève de 8e année de London (Ontario). Dans son projet, il a conçu un système sans fil peu dispendieux pour mesurer et communiquer les signes vitaux, permettant ainsi de simplifier le processus de suivi des patients.
 
En plus de l’expo-sciences, que fais-tu dans tes temps libres? Participer à l’expo-sciences, ça ne me laisse pas beaucoup de temps dans une journée, mais je joue au football et je suis impliqué dans le conseil étudiant de mon école.
 
Quels défis as-tu rencontrés lors de la réalisation de ton projet ? Il y a huit mois, je ne connaissais absolument rien de la programmation ni de l'ingénierie. J’ai donc dû apprendre tout ça par moi-même. J'ai commencé en me concentré sur la grande idée du projet et ensuite j’ai segmenté le tout en tâches plus faciles à accomplir.
 
Comment tes cours à l'école t’ont-ils aidé à réaliser ton projet? Je pense que les écoles pourraient effectivement faire un meilleur travail pour encourager les élèves à innover et à créer en créant des carrefours de créativité (Maker Space) et des centres d'innovation. Ces espaces pourraient permettre aux élèves de développer leurs compétences en matière d'enquête et, espérons-le, de participer à l’expo-sciences.
 
As-tu des conseils pour les élèves qui souhaitent démarrer un projet d’expo-sciences? Ne démarre pas de rien. Commence avec ton idée principale pour ensuite la segmenter dans des petites bouchées qui te permettront de résoudre ton problème principal.
DSC_4165
4B6A9681